Aller au contenu

byte_order

Membres
  • Compteur de contenus

    324
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    14

byte_order a gagné pour la dernière fois le 30 mars

byte_order a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

6 Neutral

À propos de byte_order

  • Rang
    Qnapeur officiel

Profile Information

  • Matériel
    TS-659 Pro
  1. Risques à étendre un volume ?

    bonjour il y a bien une procédure d'extension à chaud du nombre de disque d'un RAID 5, sans perte de données au final. L'avertissement ici affiché l'est parce que les éventuelles données du disque ajouté seront - elles - irrémédiablement écrasées par le mécanisme qui va redistribuer l'organisation des données du RAID 5 sur 3 disques en 4 disques désormais. Ce processus va prendre d'ailleurs beaucoup de temps (plusieurs heures, une demis journée est même possible, voir pire) et, dans le cas où un disque aurait la mauvaise idée de tomber en rade durant cette phase, cela peut aboutir amener à une situation qui entrainerait des pertes de données. *Donc*, je vous invite à faire une sauvegarde de vos données *avant tout chose*. Si vous avez déjà ce type de sauvegarde, je vous invite aussi à voir s'il ne serait pas plus rapide de détruire le RAID 5 sur 3 disques, recreer un RAID 5 vierge sur 4 disques et copier les données dessus depuis vos sauvegardes. Depuis des sauvegardes en disques externes USB3 par exemple.
  2. Bonjour A ma connaissance, il n'y a pas de procédure de migration automatique. Le plus simple, je pense, c'est de sortir le disque de 2To et de le mettre dans un boitier externe USB(3) style un Icybox, installer le nouveau disque 4To dans le NAS, brancher le disque externe en USB, et copier les données du disque externe vers le nouveau disque du NAS. Puis de mettre en place une tâche de sauvegarde automatisée régulière du contenu (ou partie du contenu) du disque interne vers le disque externe.
  3. Bonjour > Le disque de mon QNAP (1 seule baie) est défaillant, je souhaite le remplacer sans perdre mes fichiers, comment procéder ? Défaillant à quel point ?! C'est un NAS à une seule baie ? Donc avec ce seul et unique disque dedans ? S'il ne répond vraiment plus, les fichiers stockés dessus seront très difficile à récupérer, et hélas très probablement impossible même. S'il répond encore, mais qu'en raison d'un nombre trop élevé de secteurs défaillants par exemple le NAS ne le considère plus assez fiable pour continuer à l'utiliser, il faut regarder du côté des logiciels de récupération de données post-défaillance. Je vous suggère de commencer déjà par : - regarder dans l'interface web du NAS l'état S.M.A.R.T. du disque, en particulier le nom des valeurs considérées comme alarmantes (en orange ou rouge). Si aucune données n'est disponible, c'est carrément que le disque ne répond plus du tout (et là c'est mort - littéralement) - a considérer, *surtout* que de stocker vos fichiers sur un NAS, un disque ou plusieurs en RAID, n'a JAMAIS constitué une assurance contre la perte de données. Ce sont des sauvegardes régulières (des duplications de données, donc) qui répondent à ce type de problème. Quelque soit l'issue du problème actuel, vous *devez* envisager d'acheter au moins 1 disque externe pour pouvoir mettre en place ce principe de sauvegarde automatique de vos données stocker sur le NAS sur un support externe afin de vous prémunir de la perte de données. Un disque dur dans un NAS ne l'assura jamais, au mieux il vous protège temporairement de la défaillance d'un disque d'un groupe RAID le temps que vous le changiez, mais *jamais* de la suppression de données par erreur, du vol ou de la destruction du NAS (ou ici du disque dur...). - Si vous n'en avez pas déjà un, à acheter un boitier externe USB3 (pour y mettre un disque dur interne, c'est moins cher que les modèles où le disque est dedans sans possibilité de l'échanger). Un boitier type IcyBox 366stu3+ où un disque s'insère sans effort ni vis coute même pas 40 euros, par exemple. Il vous permettra d'ailleurs de tenter de lire le contenu de votre disque dur actuellement défaillant, si celui-ci continue quand même d'assurer un minimum d'accès en lecture. Les données stockées sur votre disque dur actuel le sont probablement dans un système de fichiers ext4, propre à Linux. Il existe des logiciels de récupération de données sur de système de fichiers corrompus (soit par erreur soir suite à une défaillance partielle du disque dur), mais ils sont loin d'être tous faciles d'utilisation, ou de supporter ext2/3/4. Toutefois, parmi ceux gratuits et multiplateformes et supportant ext2/3/4 : http://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk http://www.cgsecurity.org/wiki/PhotoRec Le premier peut, selon les cas, arriver à copier des fichiers depuis un système de de fichiers corrompus. Le second cherche les données en les détectant par signature (entête de fichiers), ce qui signifie qu'il détecte les fichiers de type connus genre images, video, sons, pdf, word, excel, etc, mais pas ceux à des formats moins connus, attention. Dans tous les cas, la possibilité de récupération des données sera variable selon l'ampleur de la défaillance du disque physique. Bon courage. ---- En relisant votre post, j'ai peut-être mal compris votre référence "1 seule baie" en l’interprétant comme "NAS à seule baie". S'il s'agit en fait d'indiquer la défaillance d'une seule baie dans un NAS avec plusieurs baies avec des disques groupés en RAID, alors là le remplacement sans perte de données est très simple : - le NAS ayant détecté la défaillance du disque en question a normalement automatique passé le (ou les) volume réseau installé dessus en mode dégradé, n'autorisant plus que l'accès en lecture (ce qui vous autorise à faire des sauvegardes, donc) - il suffit de sortir le disque défaillant et de le remplacer par un disque de taille équivalente ou supérieur (mais l'excédent ne sera pas utilisé et donc perdu), le NAS va détecté le remplacement de disque et initier la reconstruction du RAID sur ce nouveau disque. Cette étape peut prendre beaucoup de temps selon la taille des disques, plus de 24h n'est pas anormal pour des disques de plusieurs tera. Une fois fini, le mode passera de dégradé à normal, autorisant à nouveau les écritures en plus des seules lectures.
  4. Montecristobal - nouveau venu

    Bienvenue. > j'ai mis deux disques SEAGATE 6 To configurés en JBOD. Au final ça me donne un peu plus de 10,5 To. Ça fait beaucoup d'espace perdu C'est surtout la différence entre la taille commerciale (unité décimale, ou 1k = 1000 octets et non 1k =1024 octets) des disques et la taille exprimée en unité binaire de 1024 par le logiciel, amputée de l'espace nécessaire au système de fichiers ext4, aux tables de partitions et d'organisation des volumes logiques dessus et aux secteurs en réserve. Un seagate 6To fait 6 000 000 000 000 octets. Exprimé en unité binaire , cela donne *que* 5,580 Go max. Donc un JBOD max théorique de 11,160 Gb. Le système de partitionnement de volumes logiques, le système de fichiers ext4 et la reserve de secteurs semblent amputer environ 5-600 Mo en sus. La gestion en interne du disque de secteur 4k plutôt que 512 octets doit également contribuer à la perte par paquets de 4k pour raison d'alignement et autres magies noires des systèmes de partitionnement et de fichiers...
  5. NAS Qnap TS-431

    Oui. Pour être précis, on peut configurer des groupes RAID, et distribuer un *ou plusieurs* volumes dessus. La notion de volume est désormais distincte de la topologie physique des disques depuis l'introduction du Storage Manager avec QTS 3.3 je crois (ou est-ce plus récent ?). Mais qui peut le plus peut le moins : 2 volumes sur 2 RAID 1 sur un NAS 4 baies c'est tout à fait possible, oui.
  6. TS 420 et limite à 16TO ?

    > Ou est ce une limitation " software" ? le TS420 n'arrive pas à gérer ou ne reconnait pas les disques supérieurs ? .... Oui. Cette limite est celle du système de fichier ext4 sur une machine 32 bits. Pour la dépasser, il vous faudra un NAS 64bits. Vous pourrez bien avoir 4 disques de 8 To dans un RAID de 24To, mais le système de fichier ext4 que pourra créer votre NAS, qui est sauf erreur en 32bits, ne pourra pas dépasser 16To. Par contre, rien ne vous interdit de monter *plusieurs* volumes sur ce même et unique groupe RAID de 24To, chacun pouvant atteindre 16To maximum.
  7. [RESOLU] Accès NAS QNAP impossible suite ajout routeur ASUS

    eviter le bannissement définitif en https, car si vous oubliez ou perdez votre mot de passe, après N tentatives c'est foutu faudra forcer un changement d'adresse ip locale pour votre PC pour retenter le coup Bannir pendant N minutes / heures après 2-3 tentatives échouées est en général amplement suffisant pour dissuader les attaques en brute-force.
  8. [RESOLU] Accès NAS QNAP impossible suite ajout routeur ASUS

    cela ne sera pas une connexion "failed" proprement dit dans ce cas, mais une connexion "refusée" explicitement. La présence de plusieurs bannissement par jour dans l'ancienne configuration semble indiquer que votre NAS était exposé à des tentatives d'attaques depuis Internet. Avoir basculer l'option "uniquement ces adresses IP" vous en protège, mais vous oblige désormais a avoir des adresses IP fixes pour vos équipements devant accéder à votre NAS. Comme vous êtes revenu à la configuration par défaut, toutes les adresses IP sont à nouveau autorisées. Et votre routeur n'expose probablement pas par défaut des services de votre NAS sur Internet, ce que semblait faire votre box SFR. Mais par sécurité, je vous invite à : - activer le bannissement temporaire automatique des adresses IP ayant échoué de se connecter en SSH, FTP, telnel, https, etc. Panneau de contrôle > Paramètres systèmes > Sécurité > onglet Protection d'accès au réseau > activer la protection au réseau - vous assurez d'avoir un mot de passe admin qui ne soit pas hyper facile à trouver en "brute force", car quand bien même le bannissement automatique à la fail2ban stoppera des milliers par jour de tentatives échouées, il suffit d'une tentative réussie pour passer et faire de gros dégât. Un mot de passe hyper répandu et le risque qu'une attaque brute force passe rapidement avant le bannissement automatique grimpe sérieusement...
  9. [RESOLU] Accès NAS QNAP impossible suite ajout routeur ASUS

    > Est-ce que quand dans Sécurité > Niveau de sécurité, le choix est sur "Permettre uniquement les connexions depuis la liste", > les IPs qui ne sont pas dans la liste sont automatiquement bannis? Ah. Oui, cette option signifie que *seuls* ces adresses IP listées sont autorisées à accéder à votre NAS. Et dans ce cas, la probable explication est que suite à l'installation de votre nouveau routeur Asus, votre PC n'a pas reçu la même adresse IP qu'habituellement et qu'à la première tentative d'accès (ou depuis) à votre NAS, celui-ci rejette votre PC avec une autre adresse IP.
  10. [RESOLU] Accès NAS QNAP impossible suite ajout routeur ASUS

    Bonjour, Je vous conseille d'aller voir dans les logs de votre NAS les détails sur les connexions depuis votre PC ayant abouti au bannissement de son adresse IP. Il est possible qu'un malware soit installé sur votre PC, et que ce soit celui-ci qui ait fait des connexions "douteuses". Si vous pouvez utiliser une tablette ou un smartphone pour acceder à 'linterface web de votre NAS pour faire cette vérification, cela eviterait de prendre le risque qu'un éventuel malware sur votre PC, le cas échéant, en profite pour reprendre ses activités.
  11. [RESOLU] Accès NAS QNAP impossible suite ajout routeur ASUS

    > Or, je ne peux plus accéder à l'interface d'administration que cela soit par HTTP (local) ou par Qfinder. par local, vous entendez accès en HTTP sur le réseau local ? Qu'affiche votre navigateur : 404, timeout ou un autre contenu web à la place de celui de l'admin web du NAS ? Votre NAS est branché sur le routeur ASUS si j'ai bien suivi. Bien qu'en théorie un routeur ne fait de la gestion de trafic que sur le trafic franchissant entre le WAN (donc le trafic depuis/vers votre box SFR) et le LAN, pas sur le trafic purement LAN, y'a p'tet un problème de configuration qui fait intercepter les requettes HTTP de votre navigateur avant qu'elles atteignent votre NAS. En particulier sur le port 80, mais normalement l'interface web des NAS est en 8080. Si vous branché votre cable ethernet directement sur votre NAS, est-ce que cela marche comme attendu ? Si oui, modifié le port 8080 en autre chose plus improbable pour voir si cela passe alors le routeur. Les routeurs grand publics récents aiment bien intercepter le trafic local pour gérer l'auto-découverte du routeur qui facilite sa première installation. y'a pet un conflit quelque part. Ah, oui, quel modèle de routeur Asus SVP ?
  12. Routeur+Port trunking

    bonjour, content de voir que votre migration sur un switch lan dédié vous satisfait mieux. c'est effectivement la première pierre dans une futur logement cablé.
  13. Installation de Dolibarr

    Merci pour ce retour d'install, je suis sûr que cela sera utile pour d'autres. Peux-tu juste préciser sur quelle version de QTS cette procédure d'installation s'est faite sans soucis ?
  14. Installation de Dolibarr

    Bonjour, Aucun expérience d'installation de Dolibarr sur Qnap, mais je pense qu'en suivant la procédure d'installation manuelle, c.a.d. à partir du tarball, vous aurez p'tet plus de chance d'y arriver. Pour les dépendances, et comme vous l'avez constaté, dpkg/apt/bref aptitude n'est pas dispo, mais ipkg de optware est dispo (bien que le dépot optware n'est plus maintenu, vous devrez ptet considérer de migrer sur entware-ng, disponible sur qnapclub.eu).
  15. faible débit et FPS à la traine

    pour répondre à votre dernière question, oui vous pouvez directement brancher la caméra IP sur le second port ethernet si vous voulez. Après, le goulot d'étranglement ne semble pas être ethernet ni même le nas mais coté débit d'encodage qui varie, effectivement, en fonction de la complexité des images à encodé, complexité qui varie en fonction du nombre changement d'une image à l'autre. Le mode VBR fait varier la quantité de données à transmettre afin de garder une qualité d'encodage constant (et donc un FPS correct), tandis que l'inverse garantie de ne jamais dépasser un débit, quitte à dégradé fortement la qualité d'encodage, voir le FPS. Dans un usage local, le VBR est le plus adapté, vous aurez juste des pics de débit. Le mode constant est plus orienté broadcasting, quand on veut gérer au mieux l'exploitation d'une bande passante qu'on a allouée explicitement uniquement à ce besoin (c'est litérallement le cas pour les diffuseurs des chaines télé qui payent une bande passant, donc un débit max, par exemple). Dans un réseau local, cela n'aurait de sens que si le trafic local venant de la cam IP impacte trop souvent d'autres usages temps réel que vous voulez aussi faire sur le même réseau. Dans ce cas, soit il faut passer par un gestionnaire de QoS, à priori votre routeur, soit isolé le trafic génant sur un brin entre les équipements qui ont uniquement besoin de le voir. Comme en branchant directement sur le second port Ethernet.
×